Troyes, l’Aube et le vitrail

 

IMG_4386

 

L’Aube est le département qui compte le plus grand nombre de vitraux précieux de France avec plus de 9000 m2 de verrières , 1160 baies dont 1042 du XVIe siècle.

La restauration des vitraux, témoins historiques de l’histoire politique ou religieuse de notre pays, obéit à des critères techniques et scientifiques précis tels que l’analyse de l’état des pierres environnantes, le degré d’hygrométrie in situ ou des analyses bactériologiques. Différents corps de métiers allient leur génie pour mettre en oeuvre une restauration : architectes des Monuments historiques, techniciens du laboratoire de recherche des monuments historiques (LRMH), archéologues, historiens… Le maître-verrier devient ainsi l’artisan de cette synthèse pour restituer son esthétique à ces oeuvres de lumière.

Sur cette terre d’élection, Alain Vinum a apporté au cours de ses différents chantiers des contributions qui méritent d’être soulignées.